A.P.E.L St Yves St Pierre - 22580 Plouha

Les enfants dyslexiques

Les enfants dyslexiques Imprimer Envoyer


On estime que la proportion d’enfants dyslexiques en France est comprise entre 4 et 6%, soit en moyenne un enfant par classe. Tant qu’elle n’est pas reconnue, comprise et rééduquée, l’enfant est en souffrance et les attitudes des adultes sont souvent inadaptées.

La dyslexie est un trouble spécifique et durable de l'apprentissage de la lecture. Elle se caractérise par des difficultés à lire de façon correcte et fluide, à décoder un texte et à orthographier. Elle peut être accompagnée de troubles du calcul, de la coordination motrice ou de trouble d’attention.

La dyslexie se manifeste par :
- une difficulté à identifier les mots
- une difficulté à lire sans erreur et de manière fluide
- une difficulté à découper les mots dans une phrase
- une lenteur exagérée de la lecture
- une difficulté de compréhension des textes
- une écriture lente et difficile, parfois illisible (dysgraphie)
- de nombreuses fautes d’orthographe
- une fatigabilité importante liée à l’activité de lecture et d’écriture.

La sévérité, l’intensité et l’expression du trouble varient selon les individus dont l’intelligence n’est pas altérée.
La dyslexie, véritable handicap pour la scolarité de l’enfant, ne peut être dépistée que lorsque l'enfant a commencé les premiers apprentissages de la lecture. Une fois le diagnostic établi, la prise en charge du dyslexique est alors essentiellement rééducative, grâce à l’orthophonie qui permet de remodeler les stratégies de lecture et d’orthographe.


Nos conseils

- Consultez un orthophoniste qui établira un diagnostic
- Soyez patient : une fois la dyslexie dépistée, il est essentiel de l’accepter pour pouvoir aider au mieux votre enfant. Les difficultés s’estompent au fur et à mesure du temps et d’une bonne prise en charge.
- Expliquez à votre enfant ce qu’est la dyslexie : il pourra déculpabiliser en mettant des mots sur ses difficultés.
- Soutenez votre enfant : montrez-lui que vous avez confiance en lui, aidez-le à affronter les différentes remarques et moqueries.
Restez tolérant devant ses mauvais résultats scolaires et le féliciter lorsqu’il passe de quinze à dix fautes
- Aidez-le à s’organiser, à structurer son travail, corrigez ses cahiers, faites-lui des résumés, des tableaux avec couleurs, des fiches simplifiées... Enfin veillez à ce qu’il ait bien compris la leçon car un enfant dyslexique est dans l'impossibilité de mémoriser quelque chose qu'il n'a pas compris. Pour ces temps de travail, n’hésitez pas à utiliser le magnétophone et l’ordinateur qui peuvent être des outils facilitateurs pour son apprentissage.
- Rencontrez le professeur de l’enfant en lui expliquant les efforts de ce dernier et en lui faisant part de vos attentes afin de trouver ensemble des solutions. Une bonne collaboration avec l’orthophoniste sera également bénéfique pour l’enfant.
- Soyez vigilent à sa fatigue et à son émotivité et n’oubliez pas d’aménager des temps de détente et de loisirs (dessin, peinture, musique, activité sportive).

 

Pour plus d'info vous trouverez un dossier très intéressant de l'INPES ici

 



27/11/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 16 autres membres