A.P.E.L St Yves St Pierre - 22580 Plouha

Sondage exclusif CSA-La Croix-Apel

A l'occasion de 50e anniversaire de la loi Debré, l'Apel et la Croix publient un sondage exclusif : quel regard portent les Français sur la liberté d'enseignement ?


Voici les principaux résultats de ce sondage :


Une liberté de choix plébiscitée

> 84% des Français (88% des parents d’élèves) estiment que c’est une bonne chose de pouvoir scolariser leurs enfants soit dans l’enseignement public, soit dans l’enseignement privé. Les sympathisants de droite l’affirment à 93%, ceux de gauche à 79%. On le voit, le clivage politique sur cette question s’estompe.

Une famille sur deux prête à scolariser ses enfants dans le privé

> 55% des Français (47% des parents d’élèves) souhaiteraient scolariser leurs propres enfants dans l’enseignement privé.
> Les sympathisants de droite sont en effet plus nombreux à le souhaiter (74%) que ceux de gauche (44%). Ce désir est également plus fréquent chez les non-diplômés (59%) que parmi les parents qui ont fait des études longues (40% - Bac +2 et plus).

Les atouts de l’enseignement privé reconnus

> Une grande majorité de Français estime que l’enseignement privé :
- assure un enseignement de qualité (pour 84% des Français)
- accorde une place importante à la dimension éducative (81%)
- suit les programmes fixés par l’Education Nationale (80%)
- est ouvert aux élèves non croyants (79%)
- est ouvert aux élèves de toutes les religions (72%)
- assure un suivi personnalisé des élèves (76%)
- permet aux parents de s’impliquer dans la scolarité de leur enfant (73%)

> Une majorité moins importante de Français (58%) estime que les établissements privés sont ouverts aux élèves en difficulté scolaire.


Un élitisme social ?


>
37% des Français seulement estiment que l’enseignement privé fait le nécessaire pour être accessible financièrement au plus grand nombre.
>
Et moins d’un tiers des Français (30%) pense qu’il est accessible aux populations défavorisées.

Deux systèmes concurrents

> Pour 45% des Français (46% chez les parents d’enfants scolarisés) l’enseignement privé et l’enseignement public sont concurrents. 55% des moins de 30 ans le disent également. Ils sont 31% (30% pour les parents d’enfants scolarisés) à penser que les deux systèmes sont complémentaires.


Pour l’ouverture d’autres établissements

> La grande majorité des Français (67%) estiment que l’Etat devrait permettre à l’enseignement privé d’ouvrir d’autres établissements ou de nouvelles classes, afin que tous les parents qui le souhaitent, puissent y scolariser leurs enfants. Un souhait encore plus fort chez les moins de 30 ans (80%) et les sympathisants de droite (79%).
> Plus spécifiquement, 76% des Français pensent que l’enseignement privé devrait pouvoir ouvrir plus facilement des établissements ou des classes dans les zones d’éducation prioritaires.








16/12/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 16 autres membres